ma_yan_my_famille

CORRECTION DU DM p.264 Séquence Presse

 

TEXTE Support : « Je veux aller à l'école » de P. Haski et S. Neiger. pp. 262-263 du manuel                Noté sur 20

 

La situation d'énonciation (qui parle? À qui?)

1 – a) Cet article a été publié dans le journal Libération paru le 11 janvier 2002. 2 pointsbus_ecole_ningxia

      b) C'est Pierre Haski et Sarah Neiger qui ont signé l'article. Un envoyé spécial est un journaliste envoyé à l'étranger  (ici le village de Zhang Jia Shu, en Chine) spécialement pour enquêter sur un sujet (à opposer au correspondant permanent qui reste sur place).    2 points

2 – a) Cet article est paru dans la rubrique « Grand Angle- MONDE ». « Monde » parce que ce sont des reportages à l'étranger . « Grand angle » parce que l'article ne traite pas de l'actualité  mais d'un phénomène plus général. (grand angle est un terme de photographie. C'est le cadrage qui permet de prendre le paysage le plus largement possible, c'est donc une métaphore). 2 points

La mise en page c'est la façon dont les mots sont organisés graphiquement sur la page. La typographie est la police d'écriture utilisée (taille des caractères,  italiques,  gras, etc...)

route_ecole_ningxia     b) Le texte est présenté en deux colonnes. Le titre est à droite écrit plus gros, en  italiques gris foncé. Entre le titre de la rubrique et le titre de l'article un premier chapeau en gras noir donne le sujet de l'article. A gauche du titre, un deuxième chapeau donne un peu plus de détails. Deux sous-titres en caractères gras coupent le corps de l'article. Rmq : la photo ne fait pas partie du texte.1 point

3 – a) en nous voyant (l.23) Nous emportâmes (l.27-28) Nous avons une semaine de vacances (l.33-34). « Nous » représente les émetteurs de l'article, ceux qui l'ont écrit c'est à dire Pierre Haski et Sarah Neiger. 1 point

      b) Dans le dernier paragraphe, des paroles sont rapportées en caractères italiques et entre guillemets. Ce sont les paroles rapportées par les journalistes. Elles ont été prononcées par l'instituteur de Ma Yan, un homme de la ville et par la mère de Ma Yan. Il s'agit donc d'une double énonciation : L'instituteur parle au journaliste qui « parle » aux lecteurs. 1 point

Le contenu de l'article.

4 – Le thème de l'article c'est de quoi parle l'article. Ici, le thème est l'histoire d'une jeune fille chinoiseenfants_Ningxia qui ne peut plus aller à l'école. Oui, le lecteur peut le savoir grâce aux deux chapeaux. « La détresse de Ma Yan, bonne écolière chinoise, revenue aux champs faute d'argent » tout est résumé là, la suite de l'article apporte des précisions. Le deuxième chapeau apporte des infos sur la région « Ningxia » et généralise le problème. 2 points

5 – QUI? Ma Yan, 14ans, jeune écolière de Zhang Jia Shu - QUOI? Elle ne peut plus aller à l'école faute d'argent (et à cause du sexisme) alors qu'elle est bonne élève - QUAND? De nos jours (là en 2001) - Où? à Zhang Jia Shu dans l'Ouest de la Chine. 4 points

6 – Les précieux documents en question consistent en trois petits carnets et une feuille volante c'est à dire son journal intime et un résumé de sa situation. Ils sont précieux car c'est le travail de la jeune fille sur plusieurs mois et il n'en existe pas de copie. C'est aussi leur seul espoir de se sortir de cette situation : médiatiser leur problème.  2 points

7 – a) Les expressions qui montrent que la jeune fille veut aller à l'école sont « Je veux étudier » l.3-4; l.54 et l.80, « Comme je désire étudier! » l.53 « Comme ce serait magnifique si je pouvais rester éternellement à l'école. » l.55-56.... 1 point

ecole_20_4_ma_xiaomei3mai04b) Les raisons pour lesquelles elle veut y aller :  1 point

  • elle veut échapper à la fatalité des filles de paysans démunis.l.9

  • Même un paysan a besoin de connaissances pour cultiver sa terre.l.39

  • À cause de la misère de sa famille... elle rendra la deuxième moitié de la vie de ses parents heureuse.l.80-84

  • Pour ne pas avoir une vie aussi dure que celle de ses parents.l.90

Les obstacles qui l'empêchent d'aller à l'école : 1 point

  • les filles de paysans sont vite retirées de l'école pour se marierecole_my_classe (pour recueillir une dot). l.9 et 105, elles sont considérées comme de la main d'oeuvre l.96

  • la pauvreté de sa famille l.5; 17-21; 43; 50-54;

  • la politique actuelle de la Chine l.12-16

8 – a)le poids de la fatalité l.104 et Un destin implacable désignent le fait qu'il est pratiquement impossible de lutter contre la tradition et que le sort de Ma Yan paraît decidé d'avance.  1 point

b) Nous apprenons par un homme venu de la ville que les filles sont vite mariées pour toucher l'argent donné par la famille du marié.

1 point 

L'ECRITURE JOURNALISTIQUE

ma_yan_my_carnetsjpg9 – Le titre est frappant car en France les adolescents crient plutôt qu'ils ne veulent pas aller à l'école. Il est entre guillemets car c'est Ma Yan qui l'a dit (Discours direct : on rapporte les paroles de la jeune fille telles qu'elle les a prononcées) 1 point

10 – a) Le début de l'article rentre immédiatement dans le coeur du sujet. L'effet produit est d'accrocher plus facilement le lecteur à l'histoire de cette jeune fille. Le contexte est détaillé au fil de l'article. 1 point

b) Le journaliste va du particulier (le cas de Ma Yan) au général (la situation dans cette région de la Chine, la politique chinoise. Voir particulièrement la construction des phrases l. 7-16. 1 point

11 – La chute de l'article laisse le lecteur sur une situation à suspense : l'un des intervenants (l'homme de la ville) dit que Ma Yan n'échappera pas à son destin de fille de la campagne alors que sa mère promet de se battre jusqu'au bout pour qu'elle aille à l'école. On ne sait pas qui a raison mais on se prend de passion pour ce cas. 1 point

12 – a) Cet article est un reportage car les journalistes sont allés enquêter sur place. Il comporte beaucoup d'informations sur ce cas particulier mais élargit le problème à tout un pays. Sa fonction est de nousecole_ecolesport informer d'un problème. 2 points

b) Non, le journaliste ne rapporte pas que des faits, il rapporte aussi des impressions « sans comprendre immédiatement de quoi il s'agissait » l.29, « Cette petite Chinoise... a assurément du caractère » l.75-88 et des paroles des protagonistes. 2 points

c) Cet article a une visée argumentative car on présente les deux aspects du problème (le pour et le contre) et deux opinions différentes (Ma Yan et sa famille vs l'homme de la ville). Il prend cependant clairement partie pour Ma Yan et cherche à dénoncer la situation des filles dans ce pays.  2 points

POUR EN SAVOIR PLUS :

mayanPour aider les enfants du Ningxia à aller à l'école

Réactions des ados français

Un conte de fées chinois: Ma Yan a eu son bac (Lisez bien les commentaires pour relativiser la situation en Chine : plusieurs avis valent mieux qu'un...)

Tchin-tchine : récits de voyage en terre d'Islam en ChineMY_au_college2