Typologie des exercices de réécriture

Changement de temps verbal

« Sans un mot nous suivons Véra qui se dirige vers la boutique, la traverse, va au fond où se trouve la caisse, fait des excuses et paie le prix du sachet. »

Réécrivez ce passage au passé en commençant par : « Sans un mot nous suivîmes… »

***

« Quel éblouissement ! J’avais l’impression de m’évanouir dans les brumes de l’ivresse. Je sortis les romans un par un de la valise, les ouvris, contemplai les portraits des auteurs, et les passai à Luo ».

Réécrivez ce passage au passé composé.

Changement de pronom et de temps verbal

Réécrivez ce passage en faisant parler un vieux pensionnaire qui imagine ce que sera l’été. Vous utiliserez donc la première personne du singulier et le futur.

« Les vieux avaient très envie en ce moment de se promener dans le parc. L’été leur faisait du bien. Ils souriaient, ils tenaient mieux sur leurs jambes que pendant l’hiver. Ils arboraient des écharpes en couleurs et des chapeaux antiques. »

***

« Je récite tout bas dans ma tête. Les dix questions défilent une à une comme un calvaire. Je les sais toutes par cœur. Même pas une tordue pour atténuer les regrets. Le maître claque dans ses mains. Les plumes se lèvent toutes ensemble comme les rames d’une chaloupe dans un film de corsaire. »

Réécrivez le passage en remplaçant le pronom personnel « je » par « ils » et en mettant les verbes au passé composé. Faites toutes les modifications qui s’imposent.

***

« La première fois que je suis sortie avec le Bébé Peugeot, j’ai fait le tour de la vieille ville, puis j’ai roulé sur le trottoir le long de la mer. »

1)En gardant le même temps, réécrivez cette phrase à la première personne du pluriel.

2)En gardant la même personne, réécrivez cette phrase au passé simple.

Discours direct/indirect

« Ce matin quand je me suis réveillée (ça fait maintenant plus d’une heure) j’ai cru que j’étais à nouveau à Istanbul. »

Réécrivez ce passage en commençant par « Elle lui écrivit que… »

***

« TRIELLE. – Quel singulier agrément peux-tu prendre à ne me dire que des choses blessantes ou ayant l’intention de l’être ? Nous verrons bien, de nous deux, celui qui rira le dernier. »

Réécrivez ces deux phrases de manière indirecte en commençant par : « Trielle lui demanda »

Masculin/féminin

« Il doit y avoir tous vos rivaux, vos collègues. Tous ceux que vous avez attaqués dans la presse pour leur ignorance : vos anciens élèves, vos étudiants, tous les agrégatifs, qui ont été refusés à cause de vous quand vous avez présidé le jury. »

Réécrivez ce passage en mettant au féminin les termes soulignés et en faisant dans le texte les modifications qui s’imposent.

Singulier/pluriel

« Un jour, un beau petit garçon, qui s’appelait Fiori ou Cacciabua, et dont le père était marbrier, ne vint pas en classe pendant toute une semaine. Quand il revint, mon père lui demanda la cause de son absence. Il répondit que son père l’avait emmené en Italie, pour y voir sa grand-mère, qui était très vieille, et qui ne le connaissait pas. »

Réécrivez ce passage en remplaçant « un beau petit garçon » par « deux frères » et en effectuant les modification qui s’imposent.